FAQ

Où est basé le groupement et les forêts ?

Le groupement forestier CERF VERT s'est lancé en Auvergne-Rhône-Alpes fin 2020. Près de la moitié des associés viennent de cette région et le reste de toute la France. Afin d'avoir un ancrage local c'est là où nous avons concentré nos premières parcelles de forêt :

  • 10 hectares à Vocance (Ardèche)

  • 25 hectares dans les Bauges (en cours d'acquisition)
  • 25 hectares dans le Puy-de-Dôme (en cours d'acquisition)
  • 7 hectares en Ardèche (en cours d'acquisition)

Depuis l'été 2022, nous recherchons des forêts partout en France !

Où en sommes-nous ? (Eté 2022)

Créé fin 2020, nous sommes plus de 150 associés à l'été 2022. Nous espérons être plusieurs centaines. De plus en plus de personnes nous rejoignent pour investir au sein du groupement. Ce n'est que le début du projet. Nous avons 1 forêt dans le nord de l'Ardèche, 3 forêts sont en cours d'acquisition en Savoie, en Ardèche et dans le Puy-de-Dôme.

Comment s'organise le groupement forestier ?

​Chaque groupement forestier est constitué de 2 organes : Gérance et Assemblée Générales des associés

  • Gérance : agit pour le compte du groupement, responsabilité légale. Au sein de CEERF VERT : 3 cogérants

  • AG : représente l’ensemble des associés, se réunit 1 fois par an. Au sein de CERF VERT : 1 associé = 1 voix

6 pôles - pour réaliser nos missions : 

  • 2 Pôles Organisationnels : Administration et Communication

  • 3 Pôles Forêt : Achat, Gestion forestière et Biodiversité

 

Des branches - pour nous ancrer localement : 

  • Ardèche

  • Beaujolais

  • Lyon

  • Paris

  • Savoie, Isère

Être associé.e, qu'est-ce que ça demande ?

  • Pour participer au sein de CERF VERT, il faut être associé

  • Les associés s’impliquent dans la vie du groupement forestier sur la base de la bonne volonté. Ce n’est pas obligatoire. Chacun s'investit comme il le souhaite.

  • Les associés peuvent s’impliquer dans les pôles qui les intéressent, sans être nécessairement expert.

Peut-on se promener en forêt CERF VERT ?

Oui, les forêts du groupement forestier CERF VERT sont ouvertes aux associés, ainsi qu’aux promeneurs.

Nous organisons aussi des événements réguliers en forêt pour les associés et le grand public.

J'aimerais acheter une forêt près de chez moi ?

Actuellement, durant notre phase de lancement, nous faisons l'acquisition de parcelles de forêt en Auvergne-Rhône-Alpes. A terme, en fonction de là où se situent nos associés, nous pourrons créer des branches et acheter des forêts ailleurs en France.

Il est primordial pour nous d'avoir un ancrage local fort et donc qu'il y ait des associés près de nos forêts.

Si vous réunissez plusieurs associés près de chez vous, qui rejoignent le groupement, nous pourrons acquérir une parcelle avec grand plaisir !

Est-ce que CERF VERT plante des arbres ?

Nous privilégions la régénération naturelle. La plantation, c'est comme les antibiotiques, c'est pas automatique.

Lorsque nous réalisons des plantations : 

  • Privilégier des essences locales et des essences qui peuvent être plus adaptées au réchauffement climatique

  • Planter plusieurs espèces à la fois pour maintenir une diversité des essences

Que faire face au changement climatique ?

Le changement climatique est un facteur impactant fortement le vivant et la forêt. Les sécheresse, les stresses hydriques fragilisent les peuplements forestiers. Il est important d'être vigilant et d'adapter nos pratiques forestières.

​Au moment de l'achat de forêts : 

  • Pas d'acquisitions dans des régions trop au sud, trop exposées au changement climatique, ou exposées plein sud et qui pourraient donc souffrir du durcissement des conditions climatiques à venir
  • Analyse du sol et de l'adéquation du peuplement face aux évolutions à venir

Durant la gestion forestière : 

  • Résilience : Développer la résilience des parcelles en favorisant la diversité des essences et des âges, meilleure résilience
  • Plantation : on réfléchit entre des essences endémiques et des essences plus armées face au réchauffement climatique

  • Humilité : Approche humble, on teste, on apprend, on s'appuie sur des experts

Quel est l'investissement minimum et maximum pour devenir associé.e ?

En rejoignant CERF VERT, vous ne faites pas un don à une association, mais réalisez un apport en capital. Vous vous constituez une épargne. 

Il n'y a pas de frais de dossier. L'adhésion au sein de CERF VERT est gratuite. 

  • Apport minimum : 2 000 €, un montant bien moins important que si vous vouliez acheter une forêt seul. Cela permet de démocratiser l'investissement forestier

  • Apport maximum : 10% du capital social, pour rester indépendant financièrement

De même, les personnes morales (entreprises, associations) peuvent nous rejoindre, jusqu’à représenter pour leur ensemble 49% du capital social. Nous voulons rester à majorité un groupement forestier citoyen, mais tout en s’ouvrant à des associations, des entreprises, des professionnels de la filière qui aimeraient nous rejoindre et s'inscrire dans une initiative locale et durable.​

Quelle est le retour sur investissement ?

La priorité d'un investissement au sein de CERF VERT est la biodiversité. La rentabilité est pour nous un moyen de pérenniser l’activité, mais pas notre objectif premier.

Les associés qui nous rejoignent profitent d'un crédit d'impôts de 18% du montant investi., l'année de l'investissement. Le plafond est de 5 700 €;pour une personne seule (1 026 € de crédit d'impôts) et 11 400€ pour un couple (2 052 € de crédit d'impôts).

Durant les 5 premières années, avec la réduction d'impôt, cela représente plus de 3% de rentabilité par an environ.

Ensuite, nous espérons 1% de rentabilité, mais nous ne pouvons le garantir et nous ne nous engageons pas sur un objectif de rentabilité. L’essentiel des revenus viendra de la vente de bois.

Les bénéfices sont soit réinjectés au sein du capital, soit distribués aux associés.

Quels sont les risques ?

L'investissement forestier au travers des groupements forestiers comporte des risques de perte en capital dus, aux incendies, au réchauffement climatique, aux crises sanitaires...). Nous ne garantissons pas la mise de départ, MAIS

 

Nous faisons en sorte de minimiser les risques :

  • En souscrivant à des assurances (responsabilité civile, tempête, incendie)

  • En achetant plusieurs parcelles, dans plusieurs massifs

  • En prenant en compte le changement climatique dans nos acquisitions et nos choix de gestion

  • En favorisant la résilience de nos parcelles en diversifiant les essences

  • En ne souscrivant pas de prêts. D’ailleurs, ne pas souscrire à des prêts est un choix pour rester indépendant financièrement et avancer à notre rythme

Peut-on récupérer son investissement ?

L'apport financier dans un groupement forestier n’est pas de l’argent liquide comme un livret A.

 

La durée minimum d'investissement, définie dans nos statuts, est de 5 ans. Les associés peuvent partir avant la 5ème année si faillite personnelle. Aussi, pour profiter des 18% d’avantage fiscal, chaque associé doit conserver ses parts pendant au moins 8 ans.

 

Afin de sortir du groupement, l'associé réalise une demande à la Gérance. Un autre associé ou un nouvel associé pourront racheter les parts cédées. Ensuite, cela prend au maximum 3 mois à partir de la demande de l’associé. 

 

Le prix des parts, et donc de la vente, est fixé en AG.