Unsplash_Arbre_g%C3%83%C2%A9ant_vu_d'en_bas_edited.jpg

La forêt

Un terrain de jeu pour la biodiversité et les humains

 

Chiffres clés

France métropolitaine

Champ_edited.png

31%

du territoire

Foret_priv%C3%83%C2%A9e_edited.png

75%

de forêts privées

3,5 M

de propriétaires

Extrait Le Temps des Forêts, 2018, de François-Xavier Drouet

Qu'est-ce qu'une forêt ?

Climatiseurs naturels, les forêts absorbent le dioxyde de carbone, émettent de l’oxygène, abritent une grande partie de la biodiversité terrestre, favorisent l’évapotranspiration, régulent les pluies, nourrissent et stabilisent les sols…
Bref beaucoup de fonctions essentielles à notre bien être sur Terre !

Aujourd’hui, en France, il existe trois types de forêt :

Les forêts naturelles (2%) : Ce sont des forêts présentent sur le territoire depuis plusieurs siècles et qui sont épargnées de toutes actions humaines. La biodiversité y est donc riche et les essences d’arbre totalement naturelles et fortuites.

Les forêts gérées durablement : Ce type de gestion considère l’écosystème forestier dans son ensemble pour en assurer le bon fonctionnement. Les essences sont variées, les arbres ont des tailles et des âges différents et sont coupés de façon raisonnée. Ces forêts mêlent la sauvegarde de la biodiversité et la production de bois.

Les plantations d'arbres : Ces exploitations forestières sont aux forêts ce que le champ de maïs est à l’agriculture conventionnelle. C’est une culture d’arbre d’une seule essence, plantée en même temps, récoltée le plus rapidement possible.

En savoir plus

forêt gérée durablement sylviculture douce
Tronc_edited.jpg

1M3 de bois stocke 1 tonne de CO2

Les défis de la forêt

La forêt est à la base d’une chaîne de valeurs écologique, économique et sociale dont bénéficie l’homme, du seul fait de son fonctionnement naturel.
Voici 4 exemples d'actions majeures auxquelles vous contribuerez en devenant associé du groupement forestier du CERF VERT.

forêt et biodiversité préservation

Préserver la biodiversité

La forêt est le terrain de jeux d'une multitude d'espèces animales et d’insectes (cervidés, oiseaux, coléoptères, etc.), mais aussi des espèces végétales (arbres, fleurs, champignons, lichens).
La gestion raisonnée de ces forêts assure la stabilité de la biodiversité et la sauvegarde de l'ensemble de ces espèces.

Sylviculture raisonnée gestion écologique

Gérer la forêt durablement

La sylviculture douce vise à entretenir la forêt dans le respect des écosystèmes, en ne laissant jamais le sol à nu. Il s'agit de couper les arbres en fin de vie ou gênant la croissance d’arbres prometteurs qu'ils privent de lumière. La gestion est donc intelligente et raisonnée afin de préserver l'équilibre naturel de la forêt.

Sylviculture Exploitation forestière

Eviter l'exploitation industrialisée

L’industrialisation de l’exploitation forestière suppose le recours à de nombreuses méthodes qui peuvent être brutales : coupes rases, abattages déraisonnés, dégradation des chemins forestiers, etc.

Cette approche a un impact sur les écosystèmes, mais aussi sur l'efficacité de la forêt pour remplir ses fonctionnalités utiles à l'homme : régulation hydraulique, épuration de l'eau

En savoir plus

Sylviculture durable raisonnée

Faire face aux enjeux environnementaux

La forêt joue un rôle essentiel pour l’environnement. Les arbres tout au long de leur vie captent du CO2 et le transforme en différentes matières qu'ils stockent (cellulose, lignine…). La sauvegarde des forêts assure un stockage de 8 milliards de tonnes de CO2 rien que pour la France !
De plus les forêts en bonne santé assurent une rétention des eaux pluviales évitant ainsi l’érosion des sols.

Envie de relever les défis ?